Gouffre de poudrey - spectacle musique et lumière
Présentation
L'exploration
Géologie du réseau souterrain
La légende du gouffre
La visite du gouffre
Les services
Retour introduction
Accueil > La visite du gouffre > Le spectacle

Le spectacle

DiaporamaLe spectacleHistorique de la visite
Les techniques nouvelles en matière de pilotage, d’effets de lumières, de projections d’images et de sons sont utilisées. Jean Yves GALMICHE, compositeur bisontin, a su créer pour la circonstance des musiques contemporaines qui exacerbent le sentiment de surnaturel dégage par cette immense cavité.

Basé sur un scenario de Guy VAUTHIER, le theme de “la terre et l’eau” est le fil conducteur qui rend le spectacle plus attractif et plus didactique.

 

Partant du BIG BANG, et sous forme d’une rétrospective  chronologique, la formation de l’univers, des galaxies, de notre système solaire et de la terre apparaissent à travers des  bruitages et effets spéciaux dont des projections d’images  géantes sur les parois rocheuses du gouffre. Puis viennent l’apparition de l’eau, des mers, des massifs calcaires et surtout le monde fascinant des grottes et des gouffres où les stalactites et les stalagmites ont pu prendre place depuis quelques centaine de milliers d’années.

   

NOUVELLE LGENDE !

Pour ajouter au côté fantastique du lieu, la nouvelle légende du gouffre est présentée à la fin du spectacle : La Vouivre, mi animal mi femme, gardienne de ce  trésor souterrain...

 

Mais qu’est ce qu’une VOUIVRE ?   

La Vouivre (aussi appelée "Wyverne") est une créature fantastique mythologique moitié femme et moitié serpent la plupart du temps.
Quelquefois, elle peut être aussi décrite comme moitié femme et moitié dragon selon la région et le folklore du pays.
La Vouivre est également appelée "Guivre" en héraldique (science du blason, étude des armoiries / armes). Le terme "Vouivre" serait un dérivé du latin "vipera" pour "vipère". Ce mot a été écrit de plusieurs façons autrefois: "Wivre", "Vuivre", "Guivre", "Vivre", "Voivre", etc.

Cette mi-femme mythique vivant sous l'eau est dépeinte avec une escarboucle (pierre précieuse) sur le front. Elle passe la majorité de son temps sous terre (ou sous l'eau). Elle fréquente donc très souvent les milieux souterrains et pas toujours nécessairement aquatiques. Son repaire peut s'avérer être simplement un trou qui s’ouvre à même le sol.

bigbang communication Diaporama/Plan du site Internet/Liens/Mentions légales/Contact
Horaires
Plan d'accès
Tarifs
Les groupes
Contact
Conseils pour la visite
Espace Presse